autonomie,  ethique,  open source

L’Open Source, des outils pour notre Autonomie

Des outils libres pour libérer notre Monde

Grande partisane de l’autonomie,  j’ai un côté un peu geek , qui me confère une certaine dépendance aux technologies. Et oui, comme la plupart d’entre nous,  j’incarne à merveille la dualité de notre Monde 🙂

Les ordinateurs et internet font désormais partie du quotidien pour la majorité d’entre nous, les occidentaux privilégiés.
Ces outils technologiques désormais incontournables sont désormais devenus carrément indispensable pour nombre d’entre nous.
Imaginez effectuer votre travail sans ordinateur et sans internet?
Personnellement dans mon ancien métier d’attaché de presse j’ai déjà été renvoyé à la maison lors de pannes d’internet 🙂
A titre personnel, que vous utilisiez le web pour  planifier vos vacances, être informé(e de la météo, regarder des vidéos ou encore entretenir le lien social avec vos ami(e)s à l’autre bout du monde ou à d’autre fins,  il devient de plus en plus difficile de s’en passer.

Personnellement, ayant choisi de développer ma nouvelle activité par le biais d’internet et notamment de ce blog,  je confirme ainsi l’utilité et la pertinence de ces outils.

Cependant pour rester proche de mes valeurs,  je fais le choix d’utiliser au maximum des outils libres, quitte à parfois perdre un peu en confort et simplicité d’utilisation.

Que ce que l’Open Source, le Libre?

On parle de programmes open source lorsque leur code (la source) est ouverte à la communauté , c’est à dire que chaque personne souhaitant contribuer à coder tel ou telle application peut le faire.
Un code libre permet une autorégulation; la communauté vérifie  le contenu du code ce qui fait notamment que les éventuelles failles sont détectées plus rapidement que sur des logiciels propriétaires tel que ceux la suite office de Microsoft par exemple.
C’est pourquoi j’ai plus confiance en des outils développés par une communauté que par une entreprise.
De plus, les outils libres sont très souvent gratuit ou sur donation.

Favoriser le libre au quotidien

Tu trouveras des outils et liens utiles sur cette présentation que j’ai faite dans le cadre d’un stage d’initiation à la permaculture avec Cinergies21

Tu as d’autre besoins en terme d’alternatives ?

L’association d’éducation populaire Framasoft qui défend Le Libre a lancé en 2016 une grande campagne Dégooglisons Internet pour démocratiser les alternatives open source. Je t’ invite à parcourir leur site qui est une véritable mine d’informations quand aux alternatives open source existantes et celle en cours de développement.

Les révélations d’Edward Snowden sur le programme de surveillance PRISM en 2013 , a permis au site Prism Break de voir les jour. Sur ce site de nombreuses alternatives sont également proposées pour se protéger de cette surveillance de masse.

L’hégémonie des GAFAM

Si vous ne connaissez par encore l’acronyme GAFAM , vous connaissez et utilisez sans doute au moins l’un de ces composants, les géants du web.

Google
Apple
Facebook
Amazon
Microsoft

Ces fameuses multinationales qui dominent internet sont souvent critiquées voire poursuivies , à juste titre, pour évasion fiscale,  abus de pouvoir et surtout pour le non respect de la vie privée des internautes.
Certains assurent n’avoir rien à cacher et donc n’ont pas de problème à être trackés dans toutes leurs actions sur le web.
Selon moi , cela revient à “faire l’autruche”! Le documentaire Rien A Cacher estime que 60%  de la population commet des infractions mineurs. Je pense qu’il s’agit d’une estimation basse.  Nous serions donc nombreux à avoir quelque chose à cacher.
De plus, un simple changement de régime politique ou une répression telle que celle subie par le mouvement des Gilets Jaunes en France place automatiquement ces opposants politiques parmi ceux qui ont effectivement des choses à cacher.
Et si vous êtes de tout cœur pour votre gouverne-ment, que vous n’avez jamais commis la moindre infraction, ce n’est sans doute pas le cas de tout vos proches! En vous exposant sur le net, vous exposez votre graphe social (les personnes avec qui vous interagissez)

Pour moi, ces questions éthiques ne sont que la partie visible de l’iceberg!
Le danger ultime réside dans le fait que toutes les données fournies par les utilisateurs des GAFAM sont centralisés sur leur serveurs. Nos données personnelles se trouvent donc stockées sur des machines sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle.

 

https://i2.wp.com/www.agitedubocal.com/wp-content/uploads/2016/02/si-c-est-gratuit-c-est-toi-le-produit.pngTu es peut-être familier avec la notion du fait que “Si c’est gratuit, c’est toi le produit”?
En effet, le but principal des GAFAM est d’exploiter l’énormissime quantité de données personnelles des utilisateurs, les big data à des fins marchandes.
Toutes les informations que tu fournis à ces plateformes sont exploitées, notamment à des fins publicitaires.

C’est pourquoi une utilisation éthique des outils informatiques devrait se passer de ces multinationales.

Les réseaux sociaux alternatifs

J’ai fait le choix de garder une présence sur Facebook , ainsi que sur Instagram pour une utilisation raisonnée.
Cependant, je préfère utiliser des instances de réseaux sociaux libres et décentralisés tel que Mastodon ou Diaspora*. J’apprécie particulièrement le fait que la censure ne soit pas de mises sur ces plateformes contrairement à Facebook.
D’ici quelque mois, je compte effectuer les partages de mon travail presque exclusivement sur des plateformes en accord avec mes valeurs.
Je suis également en train de tester l’alternative à Instagram qu’est Pixelfed
J’en reparlerai plus spécifiquement de ces réseaux d’ici quelques temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager c'est possible ;)

Éclaireuse des Possibles, Slow Life, Communications, Événementiel, Accompagnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *